Aller au contenu principal
d

Décès de Saboteur : Sportif, policier, écrivain, un parcours inspirant

Il restera à jamais dans les annales du football burkinabè. C’est lui qui a permis au Burkina Faso de décrocher son ticket (sur le terrain) pour sa première participation à une phase finale de Coupe d’Afrique des nations (CAN) en 1996 en Afrique du Sud. La participation à la CAN 1978 avait été obtenue suite à une sanction infligée à la Côte d’Ivoire.

Drissa Traoré Malo «Saboteur» a tiré sa révérence ce dimanche 3 décembre 2023. Il aurait eu 80 ans le 24 décembre prochain.

Né à Gaoua, l’homme que le football burkinabè pleure aujourd’hui a été d’abord footballeur. C’est avec l’ASFB, l’Association Sportive des Fonctionnaires de Bobo qu’il obtient sa première licence avant de rejoindre l’ASFA-Y en 1962 (Jeanne d’Arc à l’époque), l’un des clubs phares du pays.

Latéral droit très talentueux, Il est appelé en équipe nationale en 1964 par l’entraîneur Guy Fabre.

Sentant en lui des aptitudes d’entraîneur, Drissa Traoré Malo «Saboteur» raccroche en 1970. Il sort Major de sa promotion en Cologne en Allemagne en décrochant sa Licence A de l’école de football de Cologne, quelques temps après avoir obtenu le diplôme d’instructeur FIFA et CAF.

Sa première grande prouesse reste la demi-finale de la coupe d’Afrique des vainqueurs de coupe jouée avec le Kadiogo FC.

Saboteur va définitivement rentrer dans l’histoire du football burkinabè en qualifiant les Etalons pour la CAN 1996 en Afrique du Sud dans un groupe qui comportait le Maroc et la Côte d’Ivoire. Beaucoup de Burkinabè se rappellent du match nul héroïque 2-2 à Abidjan contre la redoutable équipe des Éléphants. C’était le 22 janvier 1995.

Mais bien avant cette date, il a permis aux Etalons de remporter le tournoi Black stars disputé au Gabon en 1993.

C’est sous la houlette de Drissa Traoré Malo «Saboteur», lors de son deuxième passage chez les Etalons en 2006, que certains joueurs ont été révélés aux yeux du public. Charles Kaboré, Jonathan Pitroipa, Bakary Koné… Saboteur a par ailleurs qualifié les Etalons locaux pour le CHAN 2018 au Maroc, la deuxième participation dans l’histoire du Burkina Faso.

Saboteur, ce n’est pas que le Burkina Faso. Il a aussi entraîné des équipes en Côte d’Ivoire, au Congo, au Niger, au Mali, en Tunisie, au Gabon, en Centrafrique.

Il n’y avait pas que le football dans la vie de Drissa Traoré Malo «Saboteur». Il était Commissaire de Police, Docteur en droit de l’Université de Montpellier en France. Il était aussi un homme de lettre et auteur de plusieurs ouvrages. Il s’agit de Mon expérience de la résolution de la crise Burundaise, Psychologie du commandement et Police et droits de l’Homme.

 

 

A lire aussi

26 fév, 2024
GRAND PRIX AES : Une course de chevaux au service de l'intégration
La première édition du Grand prix de l'Alliance des États du Sahel (AES) a tenu toutes ses belles promesses au champ Hippique de Bamako ce samedi 25 février 2024.
26 fév, 2024
Ligue des Champions : Six équipes qualifiées pour les quarts de finale
Six équipes ont officiellement assuré leur place en quart de finale lors de la cinquième journée de la Ligue des Champions CAF TotalEnergies de cette saison.
25 fév, 2024
COUPE CAF : Le Stade malien en quart
 Le Stade malien de Bamako a validé son ticket pour les quarts de finale de la Coupe CAF ce dimanche soir suite à sa précieuse victoire (1-0) sur les Diables Noirs du Congo au compte de la 5e et avant dernière journée.