Aller au contenu principal
f

Gianni Infantino après sa réélection: «Je promets que je continuerai à servir les 211 associations membres de la FIFA»

Seul candidat à sa succession, Gianni Infantino a été réélu ce jeudi président de la FIFA, à l’ouverture du 73e Congrès de l’instance à Kigali au Rwanda.

Gianni Infantino a été réélu jusqu’en 2027 à la présidence de la Fédération internationale de football association (FIFA). En poste depuis 2016, l’ancien secrétaire général de l’UEFA, seul candidat à sa succession, a été reconduit par acclamation lors du 73e Congrès de la FIFA à Kigali.

A peine réélu, l’Italo-suisse a exprimé sa joie de continuer à diriger l’instance mondiale du football. «Etre président de la FIFA est un honneur incroyable, un privilège incroyable. C’est aussi une grande responsabilité. Je suis vraiment ému et touché par votre soutien. Je promets que je continuerai à servir la FIFA, à servir le football dans le monde entier et à servir les 211 associations membres de la FIFA», a déclaré Gianni Infantino.

Par ailleurs, le dirigeant sportif de 52 ans, déjà reconduit dans les mêmes conditions en 2019 par les délégués des 211 fédérations membres, pourrait se maintenir jusqu’en 2031 à la tête du football mondial, son premier bail de trois ans étant considéré comme incomplet.

 

A lire aussi

27 mai, 2024
LIGUE1 ORANGE-CLASSEMENT (J30) : Djoliba, Stade, Réal, le podium
Le Djoliba AC (69 points), le Stade malien de Bamako (57 points), et l’AS Réal (51 points) forment le podium de la Ligue1 Orange du Mali au terme de la 30e et dernière journée.
27 mai, 2024
Ligue1 Orange du Mali (J30) : Le Djoliba, beau champion
C’est avec 69 points que le Djoliba a décroché son 15e titre de champion du Mali 2023-2024 devant le Stade malien (57 points) et l’AS Réal (51 points).
27 mai, 2024
LIGUE DES CHAMPIONS CAF : Al Ahly décroche son 12e trophée
Au Stade Olympique du Caire, en finale retour de la Ligue des Champions, Al Ahly a battu l’Esperance Sportive de Tunis (1-0) ce samedi 25 mai 2024 et remporte du coup son 12e titre de champions d’Afrique de son histoire.