Aller au contenu principal
h

La Zambie a remporté la CAN 2012 sans cadre

S’il y a deux notions qu’Aliou Cissé aime tant galvauder, c’est celle de cadre et de statut. Hors ces deux termes ne comptent pas en football.

Lors de la CAN 94, la Zambie avait perdu l’ensemble de son équipe suite à un crash d’avion survenu le 27 avril 1993 au large du Gabon.

 

Le seul rescapé était Kalusha Bwalya. Avec une équipe complètement remaniée à quelques mois de la CAN 94, le Zambiens ont pu atteindre la finale où ils ont été battus sur le score de (2-1) par le Nigéria de Yekini, Amokachi, Amunike.

 

Donc dire que dans cette équipe du Sénégal qu’un joueur, en l’occurrence Sadio Mané, y est indispensable ou irremplaçable, c’est mal connaître le football et son histoire.

 

Mieux, lors de la CAN 2012, la Zambie est parvenue à remporter la première Can de son histoire avec des « no name » jeunes, inexpérimentés et insouciants devant la Côte d’Ivoire de Drogba, Yaya Touré, Kolo Touré, Gervinho. Encore une fois, une équipe cesse d’être une équipe le jour où elle dépend d’un, de deux ou de trois joueurs.

 

Dans cette vie éphémère, nul n’est indispensable. Qu’Aliou Cissé double tous les postes et qu’il arrête ces conneries de cadre ou de statut. Le foot, c’est la puissance athlétique, la force physique et le talent. 

 

Un joueur qui a le talent mais qui à cause du poids de l’âge a perdu la puissance athlétique et la force physique ne mérite pas de jouer pour l’équipe nationale. On part à la CAN 2024 pour faire mieux qu’en 2022 où l’on a rafistolé jusqu’à prendre la Coupe aux tirs au but.

 

Que tous les postes soient doublés et que seuls les onze meilleurs soient sur le terrain.

 

 

 

A lire aussi

13 juin, 2024
AIGLES DU MALI : Éric Sékou Chelle viré
Le Sélectionneur des Aigles du Mali, Éric Sékou Chelle a été remercié ce jeudi 13 juin 2024. Son adjoint, Badra Alou Diallo « Conty » assure l’intérim.
11 juin, 2024
ELIM MONDIAL 2026 GROUPE I (J4) : Le Mali cale
Après une défaite humiliante à domicile (1-2) contre le Ghana, lors de la 3e journée, le Mali n’a pu faire qu’un match nul (0-0) contre Madagascar ce mardi soir à Johannesburg au compte de la 4e journée.
09 juin, 2024
MONDIAL 2026 – VOYAGE DES AIGLES : La catastrophe
Après 4 faux départs et un vol spécial annulé, les Aigles du Mali quitteront finalement Bamako pour Johannesburg ce lundi 10 juin 2024 par un vol commercial d’Éthiopian Airlines. Départ : 11h GMT, arrivée : mardi 3h55 heure locale.