Aller au contenu principal
r

Australie : Johann Zarco conclut avec brio sa meilleure saison en MotoGP

La saison 2023 est -et restera peut-être- la meilleure saison de Johann Zarco, en MotoGP. Et même si le tricolore aura vécu sa plus mauvaise année avec Pramac, concernant l’exercice des qualifications (pas la moindre pole position), en course, il aura signé sa plus belle prestation. En observant globalement l’ensemble de la saison.

MotoGP : Zarco égale son meilleur classement au championnat

Cette année, Johann Zarco aura signé six podiums dont une victoire pour 225 points marqués, son meilleur score. Même si ce dernier est du, aussi, à la mise en place des courses sprint, permettant aux pilotes d’inscrire davantage de points que par le passé. Toutefois, en se classant cinquième du championnat des pilotes de MotoGP, le tricolore a aussi égalé sa meilleure performance au classement général (2021). Difficile de faire mieux même si, avec un brin de réussite en plus -en qualification, surtout, l’intéressé aurait clairement pu viser la quatrième place. Rang qu’il aurait d’ailleurs obtenu, sans les courses du samedi, peu adaptées au style du Français, qui brille surtout en fin d’effort, le dimanche.

Mais là où Johann s’est clairement illustré et même, amélioré, c’est sur la fin de saison. Car les années précédentes, le tricolores avait toujours baissé de régime à partir de l’été, sans jamais rectifier le tir. Sans doute conscient de cette problématique, il a élevé son niveau de jeu (après un coup de mou, à nouveau, en été) pour finir en trombe c’est à dire, avec la victoire à Phillip Island et la deuxième place à Valencia, lors de la finale. Epreuve où il avait aussi signé son meilleur résultat en qualification, avec la deuxième place. En outre, Zarco avait par ailleurs marqué les esprits au Japon, après sa fantastique remontée et son rythme, nettement au-dessus de ses rivaux…avant cette chute et la mise hors course par les pouvoirs sportifs !

JZ5 avec une machine moins performante, en fin de saison ?

Tout cela avec une Ducati légèrement inférieure logiquement, la marque italienne n’a pas souhaité fournir toutes les évolutions au numéro 5, après sa signature pour LCR. Et même si personne n’a jamais confirmé officiellement cette situation (hypothétique, donc), l’absence de réponse de Pramac à nos sollicitations, à ce sujet, semble confirmer la chose…

Quoiqu’il en soit, après une telle campagne 2023, il est bien sûr difficile d’imaginer Johann Zarco faire aussi bien l’an prochain. La saison suivante, peut-être, sous l’effet des concessions et du changement de cap d’Honda. Mais en 2024, le tricolore pourrait bien vivre sa deuxième saison la plus difficile en MotoGP, après celle vécue avec KTM. Toutefois, il faudra tenir compte de la compatibilité de caractère entre JZ5 et la Honda. Puisque, sur le papier, cela devrait “matcher”. Sans parler de la bonne entente qui devrait opérer dans cette structure familiale. En outre, avec l’aide d’une météo pluvieuse, notre “Jojo” aura toujours la possibilité d’aller chercher de gros résultats, ponctuellement. Alors, restons optimistes, car des opportunités se présenteront certainement pour lui…

A lire aussi

26 fév, 2024
GRAND PRIX AES : Une course de chevaux au service de l'intégration
La première édition du Grand prix de l'Alliance des États du Sahel (AES) a tenu toutes ses belles promesses au champ Hippique de Bamako ce samedi 25 février 2024.
26 fév, 2024
Ligue des Champions : Six équipes qualifiées pour les quarts de finale
Six équipes ont officiellement assuré leur place en quart de finale lors de la cinquième journée de la Ligue des Champions CAF TotalEnergies de cette saison.
25 fév, 2024
COUPE CAF : Le Stade malien en quart
 Le Stade malien de Bamako a validé son ticket pour les quarts de finale de la Coupe CAF ce dimanche soir suite à sa précieuse victoire (1-0) sur les Diables Noirs du Congo au compte de la 5e et avant dernière journée.