Aller au contenu principal
t

CAN 2023 (Q) : la Gambie arrache sa qualification à la 90e minute !

Virtuellement éliminée pendant plus d’une heure et menée au score 2-0, la Gambie est parvenue à arracher la qualification pour la CAN 2023 en recollant in extremis contre le Congo (2-2) ce dimanche à Marrakech (Maroc) à l’occasion de la dernière journée des éliminatoires. Pour les Diables Rouges, qui ont longtemps cru à l’exploit, c’est la douche froide au terme de ce scénario complètement dingue…

Moins de 48h après le séisme meurtrier qu'elles ont vécu au plus près, les deux sélections devaient se remettre la tête au football en jouant ce match couperet. Dès le coup d’envoi, les Congolais, contraints de gagner pour passer, affichaient leurs intentions en se procurant notamment le premier corner de la partie (1ere). La Gambie elle, attentiste car pouvant se contenter du nul, répliquait par un centre capté sans difficulté par le gardien (7e). Appliqués dans la construction mais brouillons dans les 25 derniers mètres, à l’image d’un centre-tir complètement manqué par Béni Makouana sur l’aile gauche (17e), les Diables Rouges se procuraient leur premier tir par l’intermédiaire de Prestige Mboungou, reprenant de la tête un centre venu de la droite (23e).

L’ouverture du score intervenait logiquement en faveur des Congolais à la demi-heure de jeu par Gaius Makouta. Suite à un centre de Moungou depuis la droite, le milieu de terrain s’arrachait au premier poteau pour battre le gardien en deux temps (0-1, 30e). Avec le vent en poupe, les Diables Rouges faisaient ensuite le break par Silvère Ganvoula, après avoir bénéficié d’un penalty sifflé pour une main gambienne inexistante dans la surface (0-2, 45e+1).

La coaching gagnant de Saintfiet

Au retour des vestiaires, les Scorpions changeaient d’attitude et s’offraient (enfin) leur premier tir par Ibou Touray, capté en deux temps par Baboucarr Gaye (48e). Le nouvel entrant Yankuba Minteh armait ensuite une frappe sèche qui passait tout près du montant gauche (51e). Musa Barrow s’essayait à son tour, sans toutefois plus de réussite (55e).

Sur le reculoir depuis le début de la seconde période, le Congo s’offrait une occasion en or de tuer le match. Néanmoins, Makouana manquait l’immanquable en tirant sur le poteau alors qu’il avait éliminé le gardien (55e) ! Une opportunité de tuer le match que les Diables Rouges allaient amèrement regretter. Car la Gambie réussissait l’exploit d’égaliser au bout du temps réglementaire grâce au coaching payant de Tom Saintfiet. En effet, Minteh réduisait d'abord la marque après une remise de la tête d’Ablie Jallow, bien aidé par la sortie catastrophique du gardien (1-2, 79e). Puis Muhammed Badamosi, le dernier sorti du banc, plaçait une tête imparable sur un centre bien brossé de Barrow (2-2, 90e).

Une sacrée douche froide pour les Congolais, qui ne verront pas la phase finale dans quatre mois en Côte d’Ivoire (3es, 7 points). Tout l’inverse des Gambiens qui se qualifient pour leur deuxième CAN en autant d’éditions, à cinq unités derrière le Mali (15 points).

 

A lire aussi

26 fév, 2024
GRAND PRIX AES : Une course de chevaux au service de l'intégration
La première édition du Grand prix de l'Alliance des États du Sahel (AES) a tenu toutes ses belles promesses au champ Hippique de Bamako ce samedi 25 février 2024.
26 fév, 2024
Ligue des Champions : Six équipes qualifiées pour les quarts de finale
Six équipes ont officiellement assuré leur place en quart de finale lors de la cinquième journée de la Ligue des Champions CAF TotalEnergies de cette saison.
25 fév, 2024
COUPE CAF : Le Stade malien en quart
 Le Stade malien de Bamako a validé son ticket pour les quarts de finale de la Coupe CAF ce dimanche soir suite à sa précieuse victoire (1-0) sur les Diables Noirs du Congo au compte de la 5e et avant dernière journée.