Aller au contenu principal
h

ELECTION A LA CAF : La haute trahison de Lazare Banssé

Le Président de la Fédération Burkinabè de Football (FBF), Lazare Banssé a commis une double faute lors de la 45e Assemblée Générale de la CAF tenue le 13 juillet 2023 à Abidjan. Candidat au comité exécutif de la CAF au détriment de son prédécesseur et mentor Sita Sangaré, Banssé a retiré sa candidature le jour de l’élection. Conséquence, il fait perdre à son Pays le poste de membre du comité exécutif de la CAF au profit du Togo.

Arrivé aux commandes du football Burkinabè le 22 août  2020, Lazare Banssé est un pure produit du Colonel Sita Sangaré président de la FBF d’alors et membre du comité exécutif de la CAF. Le 22 août 2020, à la faveur de l’assemblée générale élective de la FBF, Sita Sangaré, Président sortant a fait élire Lazare Banssé pour continuer son programme de développement du football Burkinabè. 

Dans son tout premier discourt devant l’assemblée générale, le tout nouveau président de la FBF, Lazare Banssé avait exprimé toute sa reconnaissance et sa fidélité à son mentor, Sita Sangaré sans lequel il ne serait pas à la tête de la FBF.

L’INGRATITUDE DE BANSSE

Quelques semaines seulement après sa prise de fonction, le président Banssé procède à une purge des proches de son prédécesseur et bienfaiteur. Il commence à faire le deal avec les anciens adversaires de Sita Sangaré.

Depuis, les relations entre les deux hommes se détériore graduellement. 

Lazare Banssé franchi le rubicond en refusant de reconduire la candidature du Colonel Sita Sangaré au Comité exécutif de la CAF. Chose qu’il avait promise avec fierté le jour de son élection devant les membres statutaires, le 22 août 2020 à Bobo Djoulasso. Pire, Banssé envoie sa propre candidature tout en sachant qu’il n’a aucune chance d’être élu.

LA HAUTE TRAHISON

Après le forfait de l’ingratitude de Lazare Banssé à l’endroit de son bienfaiteur, il commet la faute suprême le jour de l’élection au Comité Exécutif de la CAF, le 13 juillet 2023. Contre toute attente, Banssé retire sa candidature à quelques heures de l’élection et laisse le champ libre au Colonel Guy Kossi Akpovi, président de la Fédération Togolaise de Football qui est élu sans concurrent.

Ce forfait de Lazare Banssé est une haute trahison contre le football Burkinabè qui n’est plus représenté au sommet du football africain. Le Colonel Sita Sangaré, membre de la CAF depuis 6 ans perd son poste au comité exécutif au profit du Togolais Guy Kossi Akpovi. Ce dernier avait d’ailleurs assuré au Colonel Sangaré qu’il ne se présenterait pas contre lui s’il était candidat.

BANSSE DOIT ETRE DESAVOUE

Après cette double forfaiture, le président de la FBF Lazare Banssé doit rendre des comptes aux membres statutaires de la FBF, au ministre chargé des sports et à l’Etat Burkinabè. A défaut, le comité exécutif de la FBF et les membres statutaires doivent le démettre de ses fonctions à travers une réunion de bureau ou une assemblée générale extraordinaire.  

 

A lire aussi

26 fév, 2024
GRAND PRIX AES : Une course de chevaux au service de l'intégration
La première édition du Grand prix de l'Alliance des États du Sahel (AES) a tenu toutes ses belles promesses au champ Hippique de Bamako ce samedi 25 février 2024.
26 fév, 2024
Ligue des Champions : Six équipes qualifiées pour les quarts de finale
Six équipes ont officiellement assuré leur place en quart de finale lors de la cinquième journée de la Ligue des Champions CAF TotalEnergies de cette saison.
25 fév, 2024
COUPE CAF : Le Stade malien en quart
 Le Stade malien de Bamako a validé son ticket pour les quarts de finale de la Coupe CAF ce dimanche soir suite à sa précieuse victoire (1-0) sur les Diables Noirs du Congo au compte de la 5e et avant dernière journée.