Aller au contenu principal
f

FINALE COUPE DU MONDE U17 : LA FRANCE CRUCIFIÉE AUX TIRS AU BUT PAR L'ALLEMAGNE

Au terme d'un match intense au suspense insoutenable, l'équipe de France U17 est tombée aux tirs aux buts, comme ses aînés au Qatar il y a un an, et offre à l'Allemagne son premier titre mondial de son histoire.

Les Bleuets étaient proches de l'exploit en finale de la Coupe du monde U17, mais sont tombés face à des Allemands réalistes et efficaces sous la pression des tirs aux buts (2-2, 4 t.a.b.3) samedi midi, en Indonésie.

C'est un scénario similaire à celui des grands au Qatar en décembre 2022 qu'ont vécu les joueurs de Jean-Luc Vannuchi avec une première mi-temps complètement manquée et un score en leur défaveur.

Dès les premières secondes, l'habituelle solide défense française, qui n'a encaissé qu'un but durant toute la compétition, est déjà mise sous tension et Brunner ouvre le score avant de voir le drapeau se lever pour un hors-jeu (3e).

La sanction arrive cependant bien assez vite dans un match où les Bleuets sont dépassés par le niveau technique et l'intensité offensive de la Maanschaft. Sadi manque un dégagement dans la surface et commet l'irréversible : pénalty pour l'Allemagne.

Déjà buteur à quatre reprises dans la compétition, le joueur de Dortmund Paris Brunner transforme son pénalty (29e, 1-0). Mais il faut attendre le but du break pour voir la France réagir.

Au retour des vestiaires, les Allemands attaquent fort et Moerstedt centre dans la surface. Argney est troublé par la trajectoire du ballon et Noah Darvich conclut au second poteau (50e, 2-0).

Avec le feu dans les jambes, Saïmon Bouabré réussit enfin à dribbler la défense adverse, s'infiltre dans la surface et conclut son exploit personnel par une frappe qui fait mouche pour relancer les débats (53e, 2-1).

La France va mieux et l'entrée du jeune Sangui a apporté un plus nécessaire sur le côté gauche. Les attaques sont plus tranchantes, à l'image de la tête puissante de Titi quelques instants plus tard sortie par Heide (55e), ou la double occasion manquée par Sylla enfin de match (83e, 84e).

Le deuxième carton jaune et l'exclusion d'Osawe côté allemand permet aux Bleuets d'y croire vraiment, et Amougou fait le plus dur en poussant au fond des filets un centre parfait de Gomis (85e, 2-2).

Quasiment au même moment que Kylian Mbappé en finale de Coupe du monde face à l'Argentine, Amougou envoie la sélection tricolore aux tirs aux buts, mais le scénario final est bien similaire à celui des Bleus à Doha.

Le talentueux Paul Argney sauve à deux reprises les pénaltys de Da Silva, puis le potentiel tir de la gagne de Brunner mais Sangui, Meupiyou et Gomis privent le deuxième sacre français de son histoire.

Après un parcours parfait sans aucun accroc, l'Allemagne est championne du monde U17 pour la toute première fois, et bat la France aux tirs aux buts, comme lors de la finale de l'Euro exactement six mois plus tôt.

 

A lire aussi

26 fév, 2024
GRAND PRIX AES : Une course de chevaux au service de l'intégration
La première édition du Grand prix de l'Alliance des États du Sahel (AES) a tenu toutes ses belles promesses au champ Hippique de Bamako ce samedi 25 février 2024.
26 fév, 2024
Ligue des Champions : Six équipes qualifiées pour les quarts de finale
Six équipes ont officiellement assuré leur place en quart de finale lors de la cinquième journée de la Ligue des Champions CAF TotalEnergies de cette saison.
25 fév, 2024
COUPE CAF : Le Stade malien en quart
 Le Stade malien de Bamako a validé son ticket pour les quarts de finale de la Coupe CAF ce dimanche soir suite à sa précieuse victoire (1-0) sur les Diables Noirs du Congo au compte de la 5e et avant dernière journée.